N’avez-vous jamais participé à une discussion, où vous cherchez à savoir ce que pense réellement votre interlocuteur ? Je vous livre dans cet article une clef pour permettre de comprendre et connaitre réellement ce que pense votre interlocuteur.

Chercher d’abord à comprendre puis à être compris

Nous avons trop souvent tendance à nous emballer, à donner des conseils sans connaitre le fond des problèmes ; or il est nécessaire de chercher à comprendre avant de se faire comprendre.

Écrire et lire sont deux formes de communication. Parler et écouter en sont deux autres. Imaginez-vous le nombre d’heures passées à communiquer ? Nous apprenons à parler, nous apprenons à écrire, mais nous n’apprenons pas à écouter.

Pour interagir avec une personne, il est nécessaire de la comprendre sans hypocrisie. La conduite sincère est une vraie clef pour la compréhension. C’est cette attitude qui va permettre de donner confiance. Tant que l’on n’essaie pas de comprendre son interlocuteur, celui-ci ne sera pas réceptif.

deux personnes en train de se comprendre buvant un café à une terrasse

L’écoute par empathie

Pour comprendre, il est nécessaire de modifier certaines de nos habitudes. Trop souvent, nous essayons d’abord de nous faire comprendre. Nous écoutons avec l’intention de pouvoir répondre. Nous nous préparons à parler alors même que notre interlocuteur n’a pas terminé de s’exprimer. Lorsque nous avons un problème avec quelqu’un, nous pensons qu’il ne nous écoute pas ; or les réponses ne sont pas dans notre tête, mais dans la tête de notre interlocuteur.

Nous pouvons identifier 4 niveaux d’écoute :

  1. Ignorer l’autre — ne pas écouter du tout
  2. Faire semblant d’écouter
  3. Procéder à une écoute sélective
  4. Procéder à une écoute attentive, mais ne prêter attention que aux mots de notre interlocuteur.

En réalité, il est possible d’identifier un 5e  niveau d’écoute, qui est l’écoute par empathie. L’écoute par empathie consiste à s’identifier à son interlocuteur pour le comprendre. Ce n’est pas une imitation. L’écoute par empathie consiste à se mettre à la place de l’interlocuteur pour comprendre son mode de pensée. Cela ne constitue pas une compassion.

La communication non verbale

Les différentes composantes de la communication entre deux interlocuteurs sont :

  • 10 % par les mots
  • 30 % par les divers autres sons produits
  • 60 % par notre corps

Au regard de ces chiffres, il est nécessaire d’écouter avec ses oreilles, mais aussi avec ses yeux. Cela est essentiel pour écouter en s’identifiant à son interlocuteur. L’écoute par empathie permet de créditer le compte affectif avec une personne.

Combler les besoins

Les besoins essentiels de l’Homme sont sa survie physique puis la survie psychologique, où être compris et être apprécié. Les besoins non satisfaits sont une motivation. Écouter quelqu’un nourrit son besoin psychologique d’être compris.

Écouter permet de comprendre ce qui anime votre interlocuteur. Il est impossible d’avoir des résultats communs ou collectifs avec quelqu’un sans comprendre ce qui l’anime, ceux avec qui nous discutons. Pour influencer, il faut savoir se laisser influencer.

Ce principe est applicable dans de nombreux domaines de la vie. Un médecin va-t-il vous prescrire un médicament sans avoir effectué un vrai diagnostic, sans avoir écouté ? Un instituteur va d’abord évaluer le niveau de sa classe avant de transmettre son savoir. Un bon jugement ne peut reposer que sur la compréhension. Juger en premier ne permet pas de comprendre correctement son interlocuteur. Cette notion est directement applicable dans les relations humaines, elle donne des résultats extrêmement positifs.

Comment répondons-nous à notre interlocuteur

Nous nous basons sur notre vue pour répondre à un interlocuteur. Cela nous pousse à répondre de 4 manières différentes en nous basant sur notre vécu, nos repères.

  • Nous évaluons — nous sommes d’accord ou pas
  • Nous enquêtons en posant des questions issues de notre manière de voir les problèmes
  • Nous conseillons en nous basant sur notre propre expérience
  • Nous interprétons

Nous essayons d’expliquer les motivations de notre interlocuteur en nous basant sur notre propre motivation et notre propre comportement. Cela vient naturellement car nous sommes familiers avec ce système de dialogue, mais cela nous permet-il de comprendre réellement notre interlocuteur ?

Si je juge les paroles ou que je m’exprime avant que mon interlocuteur se soit totalement expliqué, je ne satisfais pas son besoin psychologique. Votre interlocuteur ne se sentira pas libre de vous parler, et qu’en sera-t-il lorsque vous chercherez à le conseiller ? Cela ne nous permet pas de comprendre correctement l’interlocuteur.

Il va être nécessaire d’alimenter son besoin de survie psychologique. Nous sommes tellement formés à répondre que l’écoute est relayée au second plan.

4 méthodes pour appliquer l’écoute par empathie

Pour développer l’écoute par empathie 4 étapes peuvent être mises en place :

  1. Imiter son interlocuteur : cette phase est très simple à mettre en place. Pas besoin de faire appel à la réflexion. Cependant, attention à créer un climat de confiance suffisant afin que cela ne soit pas interprété comme de la moquerie.
  2. Reformuler les paroles de l’interlocuteur : exprimer la signification des paroles avec vos propres mots. Cela oblige à réfléchir à ce qui a été dit par l’interlocuteur.
  3. Refléter le sentiment ou autrement dit, ne faites pas tant attention aux mots qu’au sentiment exprimé par l’interlocuteur. Vous pouvez décrire le sentiment exprimé par l’interlocuteur.
  4. Reformuler et refléter, cette 4e phase regroupe les deux dernières. Elle consiste à reformuler la phrase en expriment les sentiments de l’interlocuteur.

Cela revient à comprendre les deux aspects de la communication, les mots et les sentiments. En écoutant, reformulant et en exprimant les phrases de votre interlocuteur vous fournissez de l’oxygène psychologique. Cela va l’aider à réfléchir sur sa pensée et ces sentiments, et cela va peu à peu réduire les barrières qui séparent ce qu’il pense et ce qu’il communique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *